Ambassade et Consulats de Belgique au Japon

Mariage au Japon

GENERALITES

Afin de pouvoir vous marier, en tant que ressortissant belge au Japon, il vous est nécessaire de produire les documents suivants :

  • Un certificat de non-empêchement au mariage, délivré par l'Ambassade de Belgique à Tokyo ;
  • Un acte de naissance récent (datant de moins de 6 mois), pourvu d’une Apostille.

Certaines municipalités japonaises requièrent des documents supplémentaires. l'Ambassade vous conseille de contacter la commune où la déclaration du mariage  sera soumise, afin de vérifier si et, le cas échéant, quels documents supplémentaires seraient demandés.

Attention: Il est fortement déconseillé de demander, lors de votre départ de la Belgique, une radiation (modèle 8) de votre commune en Belgique, avant l’obtention d’un permis de séjour japonais valide (pas de visa touristique ni un visa en vue de mariage) : si vous vous radiez de votre commune en Belgique avant l’obtention d’un permis de séjour valable au Japon, il ne vous sera pas possible de vous inscrire dans les registres consulaires de l'ambassade, ni d’obtenir d’office une attestation de ‘non-empêchement à mariage’.

Après l'obtention d'un permis de séjour valable au Japon, cependant, il est fortement recommandé de vous radier de votre commune en Belgique, et de vous inscrire dans les registres consulaires de l'Ambassade de Belgique à Tokyo.

CERTIFICAT DE NON-EMPECHEMENT A MARIAGE (CNEM) DELIVRE PAR L’AMBASSADE

Pour l’introduction de la demande de délivrance d'un CNEM, il n’est pas requis de comparaître en personne; cette demande doit être faite par écrit, et ensuite être remise en personne, soit envoyée par la poste, par fax (+ 813/3262-0651) ou encore en pièce jointe à un e-mail. La demande doit être claire et signée.

Vous trouverez ci-dessous, pour votre information, un bref résumé des documents nécessaires, conformément la loi du 06/02/2013 :

1. Formulaire d'application.

Le formulaire doit être rempli en lettres moulées claires, signé et daté. Le document peut être envoyé à l’ambassade par courrier ou sous forme de pièce jointe à un courrier électronique.

2. Une copie in extenso du Registre familial (touhon koseki) de votre fiancé(e) + une copie de son passeport.

Avec le nom et prenom en Kanji et lisible. Si votre fiancé(e) n'a pas la nationalité japonaise, une copie du passeport suffit.

3. Frais consulaires.

Les frais s'élèvent à 2500JPY. Le montant à payer peut être envoyé par genkin kakitome fuuto, une enveloppe spécialement conçue à envoyer de l'argent par la poste.  Elle peut être obtenue au bureau de poste local. Veuillez noter que  l'Ambassade ne peut réceptionner uniquement la somme exacte en devises japonaises.

___

Dès que l'ambassade aura réceptionné et vérifié tous les documents originaux , il vous sera demandé de venir à l'ambassade, accompagné(e) de votre fiancé(e) (uniquement sur rendez-vous), pour une courte entrevue, après laquelle le certificat de non-empêchement à mariage pourrait vous être remis. Si ce déplacement s’avère difficile, dû au fait que vous êtes au Japon, mais que vous vivez à une très longue distance de Tokyo,  une entrevue via Skype peut également être organisée.  Merci de bien vouloir contacter l’Ambassade par courriel à ce sujet.

Après l’obtention du certificat de non-empêchement à mariage (CNEM), vous pourrez vous marier au Japon.

MISE A JOUR DE VOTRE ETAT CIVIL AU REGISTRE NATIONAL

Afin de modifier votre état civil au Registre National belge, vous devez disposer des documents suivants:

  • Une copie conforme de votre acte de mariageKISAI JIKO SHOMEI KOÏN TODOKE: (voir chapitre 5-documents): à demander immédiatement auprès de l'hôtel de ville japonaise où votre mariage a eu lieu. !A noter: ne demandez pas de juri shomeisho: Cette version abrégée ne suffit pas !
  • Légalisation: chaque acte authentique (acte EC, jugement, etc…) délivré au Japon et destiné à être présenté en Belgique, requiert l’apposition d’une Apostille (voir la Convention de la Haye). Vous pouvez faire établir cette formalité auprès du Ministère japonais des Affaires étrangères (Gaimusho).
  • Traduction: une traduction de votre acte de mariage, établie par un traducteur assermenté belge. Une liste de traducteurs assermentés en Belgique est disponible au Tribunal de première instance en Belgique. Vous trouverez également une liste ici.  Prêtez une attention particulière à la traduction/conversion en Romanji correcte des noms et les dates.
  • Une declaration du lieu et la date de naissance de votre épouse.

Important :

Si vous êtes domicilié ou enregistré à l'ambassade de Belgique à Tokyo: Envoyez tout d'abord tous les documents originaux par la poste à l'Ambassade. Dès que l'Ambassade aura obtenu et vérifié les documents originaux, votre état civil au Registre National sera adapté.

Les documents originaux vous seront ensuite renvoyés (ajouter 520 JPY en cash ou un envelop expack 520 adressé à votre adresse quand vous envoyez les originaux à l'Ambassade). Il vous sera loisible d’utiliser ces mêmes documents pour faire transcrire votre acte de mariage dans les registres de l'état civil en Belgique 

Si vous êtes domicilié ou inscrit dans une commune belge: envoyez une copie de tous les documents vers l'Ambassade. Vous pourrez ensuite remettre les documents originaux à la commune de votre domicile en Belgique. L’administration communale adaptera, au vu de vos documents, votre état civil au Registre National. 

TRANSCRIPTION DE L’ACTE DE MARIAGE  EN BELGIQUE

Si vous êtes inscrit dans les registres consulaires de ce poste et vous êtes marié au Japon, l’Ambassade vous conseille vivement de faire transcrire l’acte de mariage (notez: ceci est ni un enregistrement, ni un dépôt) dans les registres de l'état civil de votre de votre commune en Belgique (ou, le cas échéant, en cette ordre: votre dernier lieu de résidence en Belgique, le lieu de résidence de vos parents, dans le registre de votre ville natale en Belgique ou, en dernier recours, de la ville de Bruxelles).

Dès que l'acte sera transcrit, il vous sera possible d’obtenir à tout moment des extraits et copies conformes de cet acte. Afin d’éviter tout problème à l'avenir, cette Ambassade vous encourage à transcrire votre acte de mariage dès que possible.

Avant d’effectuer ces formalités, nous vous conseillons de contacter votre administration municipale afin de vérifier leurs conditions : certaines administrations exigent que vous veniez faire la demande de transcription vous-même lors d'un retour en Belgique, d’autres acceptent que les démarches pour la transcription soient faites par un membre de la famille qui vit en Belgique.

La durée de validité de l'acte de mariage avec Apostille et traduction, ne peut dépasser les 6 mois maximum lors de la transcription.

LES DOCUMENTS

Veuillez trouver en annexe certains documents dont vous avez besoin pour compléter votre dossier.

Demande de CNEM, declaration sur l'honneur et declaration de domicile

Liste de traducteurs assermentés

Example acte de mariage Japonais